Éduquer son chien

Il est important d’éduquer son chien si l’on veut aboutir à une relation agréable avec son animal de compagnie. Pour cela, le maître doit avoir des qualités fondamentales pour se faire comprendre sans agresser son animal de compagnie. Opter pour la douceur et des méthodes efficaces favorisent également son apprentissage.

Les qualités essentielles du maître

Il faut éduquer son chien dès son plus jeune âge. Ce sont tous les membres de la famille qui doivent le manipuler afin qu’il sache qui est le maître. De cette manière, il se laissera facilement toiletter pour être bien propre ou soigner plus tard. De même, il connaîtra mieux son maître si celui-ci apprend à le toucher et à le caresser correctement.

Pour bien dresser son chien, le maître doit connaître et maîtriser sa personne ainsi que ses moyens de communication. Un éventuel dérapage peut en effet provoquer des conséquences néfastes. Ainsi, la maîtrise de soi est essentielle notamment pour donner une punition ou une récompense.

En outre, le maître doit être crédible et confiant dans ce qu’il dit ou fait. Si l’être humain a la faculté de reconnaître qu’une personne croit ce qu’elle dit, il en est de même pour le chien. Ainsi, le maître doit être autoritaire pour se faire obéir.

gronder son chien

La bonne humeur et la patience sont également des qualités importantes pour réussir l’éducation de votre animal domestique. Si ce dernier a tendance à répéter les mêmes bêtises au fil des jours, gardez une réaction constante et adoptez toujours une attitude de dominant.

Rester doux avec son chien

La brutalité est à bannir dans l’éducation et/ou le dressage de votre chien. De même, des cris de joie et des gestes de félicitations trop intenses peuvent apeurer l’animal qui risque de ne pas recommencer ce qu’il a fait même si cela vous a fait plaisir.

Chaque membre de la famille, notamment les enfants, doit être habitué à une certaine douceur lorsqu’il s’adresse à l’animal. En effet, certains mouvements brusques des enfants peuvent rendre ce dernier agressif. Vos gestes seront moins doux dans le cas où l’apprentissage requiert une certaine fermeté. Ainsi, lorsque vous réprimandez l’animal, vous devez être ferme tout en restant calme. Un ton autoritaire et sec est de mise.

En utilisant la fermeté et la conviction, chaque membre de la famille peut faire ressentir un acte de colère au chien en le prenant par la peau du cou. Ce geste se révèle être inoffensif pour le chien. La voix et les gestes doivent être en harmonie. Gardez un ton sec pour le gronder tout en utilisant des mouvements simples. Faites-lui comprendre par exemple qu’il doit dormir en montrant du doigt son panier.

Par ailleurs, montrez à votre chiot que vous êtes le maître en le soulevant de terre et lui parlant d’une voix forte. Ce genre d’attitude comme celui de rouler l’animal sur le dos manifeste votre position de domination et son état de soumission.

Utiliser des méthodes efficaces

Il faut savoir que les punitions ne sont administrées que dans des situations exceptionnelles. Une bonne éducation va généralement de paire avec des récompenses. Dès que votre chien fait ce que vous lui demandez, offrez-lui une récompense.

chien-recompense

Jouez sur les comportements et les attitudes naturels de votre chien pour faire son éducation en toute sérénité. Ainsi, vous lui direz « Assis » au moment où il décide de s’asseoir, puis vous le récompenserez. La friandise qu’il aura reçue ou votre joie sera associée au fait d’être assis et il recommencera autant que possible pour vous faire plaisir ou pour obtenir une autre friandise.

En outre, bien que l’apprentissage soit plus long qu’en éducation punitive, le jeu accompagné de récompense permet d’instaurer un climat harmonieux entre la famille et le chien.